07/04/2015

Insécurité: la plaine de Plainpalais sinistrée

L'actuel Conseil administratif de la Ville de Genève n'a pas été à la hauteur. Il n'a pas voulu instaurer le minimum de sécurité qui s'impose.

Un exemple: la plaine de Plainpalais ressemble, la nuit, à un coupe-gorge et à un repaire d'ombres inquiétantes. L'espace est tout à fait sous-éclairé, ce qui augmente l'insécurité et le sentiment de peur qui va avec. Rien de véritablement sérieux et efficace n'a été jusqu'ici réalisé.

Une habitante du quartier s'en inquiète et me demande pourquoi rien n'est fait et pourquoi on n'éclaire pas sérieusement cette plaine. Elle n'ose plus laisser sa fille passer dans un espace aussi menaçant et doit l'accompagner tout en étant elle-même peu rassurée.

C'est le résultat autant du laxisme et du laissez-aller que cultive la presque totalité des partis politiques de la Ville de Genève, mais nous retrouvons également une pseudo-écologie mal comprise qui pousse à sous-éclairer l'espace publique.

Il est plus urgent de sauver la vie de potentielles victimes, de rassurer les passants, qui sont trop nombreux à ne plus vouloir traverser cet espace central et à devoir faire un détour.

Une action efficace doit être menée pour rendre à nouveau vivables certains espaces abandonnés de la Ville de Genève.

Le 19 avril, votez MCG au Conseil municipal et au Conseil administratif. C'est urgent!