30/01/2018

Le PLR a fait exploser les coûts de la santé

Décidément, le PLR ne manque jamais d'arrogance. Dernier épisode en date, l'attaque lancée par des comparses de second plan contre le conseiller d'Etat MCG Mauro Poggia par une étrange petite cohorte formée pour l'accasion. Il y a d'abord, en début de semaine, une agression non argumentée par un professeur PLR des HUG, dont le domaine de compétence a fait il y a plus d'une année l'objet d'un règlement de comptes rapporté par un journal dominical ce qui devrait le pousser à davantage d'introspection. Au contraire, il fait une attaque politicienne contre son conseiller d'Etat, sans argumenter sérieusement.

Plus récemment, un ancien président du Grand Conseil toujours PLR, qui a dû subitement démissionner pour une raison qui n'a jamais été rendue publique, affirme que le même conseiller d'Etat n'aurait rien fait, ce qui relève de la gaminerie et est presque un compliment venant de quelqu'un qui a largement démontré son incompétence dans ses affaires professionnelles.

En revanche, nous avons la certitude que le PLR est largement à l'origine de l'explosion des coûts de la santé, d'abord en soutenant sans relâche le lobby scandaleux de l'assurance-maladie et en bloquant toute réforme sérieuse, mais surtout en s'opposant à tous les efforts de défendre à la fois les intérêts des patients et des professionnels responsables du secteur de la santé.

Comme les leaders de ce parti n'ont pas le courage d'attaquer, ils requièrent le renfort de politiciens en fin de course.

Mais la politique de ce parti irresponsable, une fois de plus, se révèle comme une catastrophe pour les citoyens et en particulier pour les assurés du canton de Genève.

Les milieux responsables qui défendent l'intérêt général se retrouvent ainsi continuellement attaqués par certains qui devraient plutôt faire un important effort d'introspection.

 

Les commentaires sont fermés.