10/09/2017

Macron: les frontaliers "en marche" pour conquérir Genève

Quelle déception! L'arrivée d'un jeune président de la république française était attendue, mais son attitude et sa politique se révèlent catastrophiques. En particulier, c'est le mépris qui ne passe pas: mépris des gens modestes, mépris de l'armée, mépris du peuple en fait qu'il vient de traiter publiquement de bande de "fainéants".

Macron n'a d'yeux que pour les puissants de ce monde et pour l'hydre européenne.

Pire, il exprime un mépris tout particulier de la Suisse et de Genève, en faisant preuve d'un esprit colonisateur détestable.

Ainsi, a-t-il déclaré en substance que les frontaliers sont une extension de la France sur la Suisse - et bien évidemment sur Genève. C'est très nettement une volonté d'envahir Genève: des armées de frontaliers "en marche" pour conquérir la Suisse dans une démarche colonisatrice particulièrement détestable.

Il est insupportable que des citoyens suisses s'associent, soutiennent ou s'inspirent d'une démarche pareille qui est détestable.

Le mouvement appelé ironiquement "En marche" a des pied - comme son nom l'indique - mais n'a pas de coeur ni de tête. Et pour la France, "En marche" est devenu tragiquement "En panne".

Le modèle français est un désastre. Un exemple à ne pas suivre, à n'importe quel prix!

Commentaires

Mais que con...c'est un employée des banques. Un bouffon. Dangereux.

Écrit par : Julio cezat | 10/09/2017

Arrêtez de vous plaindre, vous aviez le choix entre une patriote et un néo-libéral. Assumez maintenant.

Écrit par : Palador | 10/09/2017

Et les centaines de milliers de (chauffeurs routiers) et de (chauffeurs livreurs) de tous les pays de l'Est qui tuent l'emploie en Suisse et en France en ce moment, qui en parle dans nos gouvernement??? Ces emploies sont occupés par des gens qui ne payent pas d'impôts dans nos pays, des gens qui ne consomment rien dans nos pays, des gens qui sont engagés et payés par des entreprises suisses et français! Les salaires vont de 500 euros à 1800 euros, des conditions de travail et de salaires que ces entreprises veulent aujourd'hui imposer à nos travailleurs! Ces routiers ne sont pas des travailleurs détachés, alors qui sont ils?????

Écrit par : dominique degoumois | 10/09/2017

Macon veut vider la france de ses français en les envoyant travailler en suisse notamment à genève pour les remplacer par des musulmans islamistes pour mieux pouvoir islamiser la france

Écrit par : Christiane ermacora | 10/09/2017

Vous êtes caustique !

Écrit par : Monsieur Preskovitch | 11/09/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.