02/12/2015

L'antisémitisme: péché originel du socialisme

Certaines insultes ne sont pas tolérables. En particulier, un blogueur de la "Tribune" traite le MCG d'antisémite, ce qui est le pire des mensonges et la plus flagrante des contre-vérités. Je démens avec la plus grande force ce qu'il faut considérer comme une "saloperie", excusez du terme.

Si le MCG n'a jamais été antisémite ni raciste, ce n'est pas le cas de l'idéologie dont se réclame ce triste personnage: le socialisme. Pour le constater, il suffit de lire un ouvrage de référence "L'antisémitisme à gauche - Histoire d'un paradoxe de 1830 à nos jours" de Michel Dreyfus aux éditions de La Découverte. On y apprend que de nombreux penseurs dits "socialistes", Proudhon mais pas seulement ainsi que des pères fondateurs de cette idéologie ont affiché un antisémitisme bien réel qui figure dans de nombreux livres ou archives.

"Des débuts de la révolution industrielle à nos jours, toutes les composantes de la gauche ont tenu des propos antisémites, mais sous des formes très différentes dans l'espace et dans le temps", résume bien l'auteur de ce livre passionnant sur la couverture de son ouvrage très précis et très bien documenté. On doit à cet historien d'avoir levé un véritable tabou.

A-t-on entendu les socialistes s'excuser du mal qu'ils ont fait? Les a-t-on entendu dénoncer les fondements troubles de leur idéologie? C'est le grand silence, alors qu'il y a une faute, un péché originel. Ils auraient pu s'appeler sociaux-démocrates comme leurs homologues allemands afin d'enlever toute ambiguïté. Non. Au grand jamais ils ne veulent renier leur triste passé, ils se contentent juste de le cacher.

Dans un premier temps face au blogueur de la "Tribune", également conseiller municipal de la Ville de ce parti de gauche, je me suis tu tant la bêtise ne mérite que le mépris. Mais, à la réflexion, il ne faut pas laisser une accusation mensongère basée sur du vent et de la malveillance se propager, surtout venant d'un milieu dont l'origine idéologique est aussi trouble. Certes, il y a eu - et il y a - des gens respectables et de grande qualité au sein de ce parti politique, pourtant ils resteront irrémédiablement entachés par ces éléments philosophiques troubles qui n'ont jamais été clarifiés.

Mais voilà, les membres actuels de ce parti sont pour la plupart ignorants des bases idéologiques et philosophiques de leur pensée politique. Ils n'en connaissent pas les fondements et surfent sur une grande superficialité.

Leur arrogance est tout à fait insupportable quand ils se font donneurs de leçons, alors qu'ils devraient en prendre, et devraient également avoir davantage de respect envers la pensée d'autrui. Nous attendons toujours leur "mea culpa" historique, des excuses publiques qui ne viendront pas.

Gardez vos scories idéologiques pour vous. Nous vous laissons votre antisémitisme historique et n'en voulons à aucun prix.

 

Commentaires

Pourquoi ne pas dire les choses avec précision ?
Il s'agit de Sylvain Thévoz et son article est encore lisible sur la plateforme de la Tribune de Genève, dont Jean-François Mabut, n'assume en rien les publications des blogueurs.

"Le contenu des blogs n'engage pas la rédaction de la Tribune de Genève."

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu © | 02/12/2015

L'ambiance de l'époque Dreyfuss était entaché d'un antisémitisme qui allait de la droite à gauche. Donc faire référence à cette époque baigné par l'antisémitisme pour dénoncer le socialisme n'a aucun sens. D'ailleurs, Dreyfuss a été défendu par Clémenceau, un socialiste.

L'antisémitisme est devenu politique, instrumentalisé, lorsque le fascisme en a fait sa pierre angulaire. Et c'est ce qui fait la différence.
D'ailleurs les courants d'extrêmes droites ont toujours été antisémites.

Les partis populiste de droites conservatrices n'ont pas vocation à être antisémite, mais le sentiment anti-étranger pousse des antisémites a adhérer à ce genre de parti.

Pour moi, le MCG n'est pas antisémites, mais il attirent les antisémites.

Donc, oui les provocation contre le MCG, sont totalement stupides et stériles.
De même, les attaques répétées contre les socialistes le sont aussi.

La question est : Est-ce que les responsables politiques peuvent se conduire en adultes, en confrontant leur idées et non leurs haines ?

Pour moi, une règle devrait être établi. Que ceux qui ne savent pas se comporter en adulte responsable retourne à la maison, et ne représentent plus le peuple

Écrit par : motus | 02/12/2015

"Le contenu des blogs n'engage pas la rédaction de la Tribune de Genève". Mais la censure si... Comment Mr Mabut peut il s'autoriser à suppriner mon blog alors qu'il laisse Mr Thévoz insulter le MCG. La Tribune n'est pas impartiale, elle est un des vecteur de la pensée unique à Genève.

Écrit par : norbert maendly | 02/12/2015

Non Monsieur Maendly, la droite comme la gauche, accusent la Tribune.

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu © | 03/12/2015

Le boycott des produits d'Israël initié par la gauche, aux yeux des habitants de ce pays, est tout simplement de l'antisémitisme, qui a probablement échappé à cet élu socialiste.

Écrit par : Amar | 03/12/2015

Les commentaires sont fermés.