03/07/2014

Menaces, insultes... Assez!

Les menaces et les insultes pleuvent sur les blogs genevois avec quelques hommes et femmes politiques qui ne supportent pas le soleil.

On entend une députée menacer le MCG et ses électeurs: vous allez droit dans le mur! On y est déjà grâce aux erreurs de gestion du passé et, question gestion, le MCG a souvent été bien meilleur que les autres partis en place, reconnaissons-le!

Mais je ne me permettrai pas de donner des leçons.

Quant aux insultes, elles pleuvent ces derniers temps contre la police, de manière indécente envers des personnes qui ne demandent que le respect de leurs acquis et de la parole donnée.

Voilà les propos inacceptables que l'on lit en commentaire sur le blog d'un médecin et député qui tolère l'insupportable: "Connards de flics genevois, vous vous tirez une balle dans le pied et vous en êtes fiers ! Je vous pisse contre et vous pète à la gueule, puisque c'est le langage que vous comprenez..." C'est intolérable.

Admettons que l'on remplace ceci par une autre profession honorable: médecin, avocat ou juge. Voici l'exercice: "Connards de médecins genevois, vous vous tirez une balle dans le pied et vous en êtes fiers ! Je vous pisse contre et vous pète à la gueule, puisque c'est le langage que vous comprenez..." Ou: "Connards d'avocats ou de juges genevois, vous vous tirez une balle dans le pied et vous en êtes fiers ! Je vous pisse contre et vous pète à la gueule, puisque c'est le langage que vous comprenez..."

Tout ceci est intolérable et inacceptable. Chacun en conviendra et inutile de prolonger cet exercice qui démontre que cette vulgarité ne doit pas être tolérée.

A l'heure où une certaine Genève officielle protège ses criminels, il n'est pas acceptable d'insulter et de mépriser ceux qui doivent faire appliquer la loi au quotidien.

14:35 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

je vous rejoins dans ce cri du "trop c'est trop ça sert à rien": ça tire dans tous les sens coté commentaires sur blog. sans réponse. mais ici aussi.

comme les vacances ont sonné l'arrêt, me demande si la rentrée sonnera l'oubli des affaires.
juste pour ne pas laisser nos exécutifs dans une indifférence générale.

d'un citoyen suisse sans binationalité mais avec exaspération.

Écrit par : pierre à feu | 03/07/2014

Cher camarade député,
Par principe je ne modère pas les commentaires de mon blog. Ils sont souvent bêtes et méchant à mon égard mais je les laisse car la liberté d'expression est pour moi essentielle.
Je suis d'accord avec vous certaines réflexions sont stupides mais elles sont un reflet d'un desamour entre la police et nos concitoyens.
Posez vous la question sereinement du pourquoi.

Écrit par : Bertrand Buchs | 03/07/2014

La question du pourquoi ? Le pourquoi, c'est Géo !

Écrit par : Abdoulayé Vulliamoz | 03/07/2014

La liberté d'expression lorsqu'il s'agit d'insultes?
N'est-il plus possible d'exprimer un désaveu, un mécontentement voire une colère autrement que par insulte? Ne l'apprend-t-on plus aux enfants, dès l'enfance?

Des auteurs de blogs. avec raison, ont décidé que désormais ils "serreraient la vis"!

Pourquoi accepter que vos correspondants se permettent n'importe quoi?

Au fond, en y réfléchissant, est-ce leur rendre service?

Insultes, coups ou blessures par le moyen de l'écriture, signe de maîtrise, de contrôle de soi?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 04/07/2014

Les commentaires sont fermés.