25/10/2012

L'honneur perdu de la Cour des comptes

Qu'un juge, M. Geiger, reconnaisse avoir commis une violence physique contre un autre magistrat, en lançant un seau d'eau. Que le président de la Cour des comptes ne condamne pas publiquement cet acte violent. Que le troisième et dernier juge de la Cour évoque de dangereux dysfonctionnements. C'est ainsi que la Cour des comptes a définitivement perdu toute crédibilité.

Lire la suite