26/08/2011

La lourde bourde d'une gourde?

Soli Pardo s'interroge sur le sérieux des élus du PLR. Après les gaffes répétées de certains magistrats, c'est au tour d'Isabel Rochat de dire n'importe quoi, suivant ainsi ses collègues masculins Longchamp et Muller. Quel bien mauvais exemple!

Le MCG se voit ainsi conforté dans sa ligne: pour un vrai changement, pour une assurance-maladie crédible et moins coûteuse, pour le rétablissement de l'ordre public, pour un vrai code pénal, pour des traités internationaux renégociés en faveur de la classe moyenne suisse.


 

La lourde bourde d’une gourde ?

 

Petite erreur commise dans la panique…

 

Isabel Rochat se serait donc fourvoyée… Alors qu’elle annonçait, cette semaine, qu’un corps de réserve de policiers de 200 à 300 personnes serait opérationnel dans l’immédiat pour s’occuper des interventions nocturnes urgentes, il s’avèrerait qu’il ne s’agirait que de pipeau… Pas un policier de plus, donc, pour gérer l’urgence sécuritaire catastrophique que connaît Genève aujourd’hui.

 

Pire, Mme le Conseiller d’Etat chargée de la sécurité connaît si peu ses dossiers qu’elle annonce n’importe quoi, n’importe comment, sans aucune considération de la réalité. En prenant connaissance dès l’annonce de Mme Rochat, le MCG s’était d’ailleurs demandé où la créatrice d’un ordre public bronxien allait trouver un effectif de « réserve pour les urgences » de 200 ou 300 policiers, sur des effectifs que tout le monde s’accorde déjà à juger insuffisants. La réponse est : nulle part. Il ne s’agirait que d’une bourde de plus de Mme Isabel Rochat, commise dans la panique consécutive à une remontée de bretelles dont elle a été l’objet de la part de Berne !

 

Mme Isabel Rochat rejoint ses collègues masculins dans l’impéritie

 

Il est vrai que les magistrats PLR ne sont pas à une bourde près ! Celle-ci n’est pas plus lourde que celle de ses collègues et démontre que les capacités de ces magistrats sont indignes des fonctions qui leur sont confiées, à des postes où ils se sont fait élire en promettant des vertus dont ils sont totalement dépourvus !

 

Monsieur Longchamp, responsable du chômage, est recordman suisse en la matière. Une gestion PLR du chômage nous met à la dernière place du pays !

 

Monsieur Mark Müller, spécialisé dans les loyers de complaisance pour les biens propriété de l’Etat, et dans des loyers minuscules quand il est personnellement locataire, est responsable du canton dans lequel sévit la plus grande pénurie de logements de Suisse, voire d’Europe continentale !

 

Il était temps que Mme Isabel Rochat rejoigne ce cercle PLR de ganaches et se trouve, après bientôt deux ans d’activité, responsable du canton dans lequel la sécurité quotidienne des résidents est la pire de la Confédération !  Bienvenue donc, Mme Rochat, dans le club des dirigeants PLR genevois capables que d’une seule chose : placer notre canton à la dernière place du pays dans le secteur dont ils ont la charge !

 

Electeurs, réfléchissez !

 

Les électeurs genevois doivent réfléchir à cette incurie des élus PLR dans la perspective des prochaines élections nationales : Schengen, accords bilatéraux, code pénal laxiste, sauvetage de l’UBS aux frais du contribuable, démantèlement des assurances sociales, scandale de Swissair, etc., telles sont aussi les réussites du PLR aux chambres fédérales, PLR dont les élus ne valent pas mieux que les incapables sévissant à Genève.

 

Pour un vrai changement, pour une assurance maladie crédible et moins coûteuse, pour le rétablissement de l’ordre public, pour un vrai code pénal, pour des traités internationaux renégociés en faveur de la classe moyenne suisse, votez MCG, le seul mouvement politique apte à saisir les vrais problèmes avant les autres et à y proposer de vraies solutions, et non des imbécilités proférées à la légère et dans la panique !

 

 

Soli Pardo

Membre du Bureau directeur du MCG

17:42 Publié dans Politique | Tags : mcg, plr, rochat, police, insécurité | Lien permanent