25/07/2011

Le massacre quotidien des dealers qui pourrissent la vie des Genevois

Un fait divers vient nous rappeler que la situation devient insupportable à Genève. Vendredi dernier, le Mouvement Citoyens Romand (MCR) qui regroupe le MCG et les autres mouvements de Suisse romande, a organisé une manifestation à Bex (VD), où les dealers font la loi. Insécurité, criminalité, exploitation de la détresse humaine: les Citoyens disent non. Pacifiquement. Contre la violence, contre les trafiquants de mort, nous disons non!


 

(article tiré du site www.tdg.ch)

Un policier genevois blessé en arrêtant un dealer

FAIT DIVERS | Un vendeur d’héroïne a blessé au coude un policier alors qu’il l’interpellait.


Sophie Roselli | 21.07.2011 | 19:15

Mercredi 20 juillet, 20 h 25. Place d’Armes de Carouge. Une patrouille de police reconnaît un toxicomane déjà contrôlé. Un homme le rejoint et la transaction se fait: le toxicomane remet des euros au vendeur qui lui livre un sachet comprenant 4,9 g. d’héroïne.

Au moment où la police tente d’interpeller le vendeur, celui-ci jette son vélo à terre et prend la fuite. Rattrapé, il se débat violemment. Il tombe au sol avec un policier, qui se blesse au coude. L’homme, âgé de 20 ans, sans domicile connu, nie tout trafic de drogue mais reconnaît avoir volé le vélo. Il a été mis à disposition du ministère public.

L’acheteur, lui, n’a pas été retrouvé.

 

Commentaire du blog: les dealers vivent en toute impunité. De nombreux quartiers de Genève sont maintenant contaminés par ce trafic, avec son lot d'agressions, d'insécurité, de misère humaine. Le Mouvement Citoyens Romand (MCR-MCG) refuse la loi du plus fort, la loi des criminels, la loi des empoisonneurs qui sévissent en toute impunité. Vendredi 22 juillet, nous sommes allés manifester dans les rues de Bex jusqu'au centre de requérant d'asile, où des dealers trouvent malheureusement refuge. Profitant du laxisme des autorités locales, les consommateurs et vendeurs de tout le Valais arrivent dans la petite cité vaudoise où la peur règne. A Genève, les Français débarquent pour profiter de ce même laxisme de nos autorités. Nous réclamons une politique volontaire à tous les niveaux mais à commencer par Berne qui doit enfin surveiller nos frontières et refuser de fermer un oeil sur ces odieux trafics.

11:39 Publié dans Politique | Tags : drogue, dealers | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.