10/04/2011

La gauche ennemie des locataires

La gauche genevoise, menée par David Hiler, spécule sur les terrains de la Praille. Alliée aux libéraux, elle propose une surévaluation de 313 millions pour ces terrains. Ces 313 millions vont être pris aux futurs locataires pour camoufler la dette de l'Etat de Genève.


Le MCG se bat pour des logements à bon marché destinés aux résidents genevois. C'est pourquoi nous venons de dénoncer un odieux mic-mac. Des terrains, situés à La Praille, viennent d'être vendus à une fondation publique, la FTI, avec une plus-value de 313 millions de francs. Ainsi, l'Etat de Genève camoufle un déficit, grâce à ce tour de passe-passe que certains osent encore applaudir.

Ces 313 millions de francs devront être payés par les futurs locataires de ces parcelles. Au lieu de freiner les prix des loyers, on va les augmenter dans cette folle course spéculative, histoire d'empêcher les résidents genevois de se loger.

Nous avons ici la preuve d'un procédé détestable mais surtout d'un cadeau empoisonné fait aux locataires de demain. C'est un vrai scandale, qui est réalisé en catimini.

Les locataires vont ainsi payer très cher ces 313 millions de francs. Cette politique étant portée par M. David Hiler, c'est la gauche qui est directement impliquée dans cette spéculation immobilière que nous ne pouvons tolérer.

Les députés MCG Eric Stauffer, Président de la Commission de contrôle de gestion du Grand Conseil, et Claude Jeanneret, Vice-Président de la Commission des finances, ont dénoncé pareils procédés qui sont inacceptables. On ne peut pas jouer avec l'avenir de notre canton et spéculer au détriment des locataires. Tiens, vous n'entendez pas ce silence assourdissant autour de cette déclaration. Sans doute préfère-t-on les anecdotes de la buvette du Grand Conseil ou des histoires de ce genre.

Tiens, on n'avait pas parlé de la Banque cantonale, on ne parle pas non plus de ce transfert de terrains... Il y a certains sujets qui dérangent dans la République.

18:58 Publié dans Politique | Tags : logement, politique, mcg | Lien permanent | Commentaires (14)

Commentaires

Bonjour et merci pour cette information.

Selon vous, quel intérêt "la gauche" a-t-elle a faire cela ?

Écrit par : linario | 10/04/2011

C'est très simple, Linario : cette magouille permet de fabriquer artificiellement un bénéfice comptable de 313 millions dans les comptes de l'Etat. Ce n'est pas la gauche qui en profite, mais l'Entente. Cela permet de ne pas montrer un exercice en réalité déficitaire, qui aurait justifié une augmentation d'impôts.

Ce tour de passe-passe comptable permet de jouer sur les chiffres et de cacher au peuple que les comptes de l’État sont déficitaires.

Écrit par : André Baldini | 10/04/2011

Merci pour votre réponse André Baldini. Mais alors, si ça ne profite pas à la gauche mais à l'Entente, pourquoi la gauche ferait-elle cela ?

Écrit par : linario | 11/04/2011

M. Baertschi, d'une part le nom de notre ministre des Finances, s'écrit David HILLER, et d'autre part, il est vert. Que je sache personne ne critique la gestion des finances depuis qu'il se trouve à ce poste bien au contraire. Ce monsieur est extrêmement compétent, je dirais brillant, bosseur et de plus c'est quelqu'un qui a travaillé dans la recherche. Je pense que son niveau d'études supérieures reste bien supérieur au vôtre, toutes mes excuses, mais il s'agit de la réalité.

En tant que journaliste, vous auriez mieux fait de vous abstenir car en ce qui concerne l'immobilier et ce système est très connu dans la finance, renseignez-vous, il faut acheter les terrains à des prix très bas, ces prix seront maintenus durant 10 ans afin d'éviter la hausse des loyers. Si ces terrains sont achetés par des particuliers, les prix seront d'autant plus élevés.

Sachez que je ne suis pas de gauche, mais je suis informée!

Écrit par : rose des sables | 12/04/2011

@rose des sables
Vous vous trompez sur toute la ligne et vous êtes TRES mal informée, de plus vous cultivez objectivement les contre-vérités, en énonçant des erreurs sur le ton de la suffisance et de l'arrogance.

David Hiler s'écrit avec un seul L. En tant que Vert il est à gauche. M. Hiler est quelqu'un que je trouve humainement sympathique. Je ne me prononcerai pas sur ses compétences, mot qui veut tout dire et rien dire. En revanche, sa gestion des comptes de l'Etat de Genève pour 2010 est inacceptable, en particulier ce mic-mac organisé avec la FTI.

Quant à votre vision de l'immobilier, elle relève plutôt de Raymond Devos et de Pierre Dac.

Arrêtez de croire à ces experts, qui nous ont coûté 2,3 milliards dans le scandale de la Banque cantonale. D'ailleurs, M. Hiler a fait l'apologie de la Caisse d'Epargne au pire moment. C'est à cause de personnes aussi naïves et crédules que vous que l'Etat de Genève a été pillé. Ruinés par des personnes aussi compétentes!!!!

Écrit par : François Baertschi | 12/04/2011

C'est surtout cette saloperie d'ASLOCA qui est l'ennemi juré des locataires !

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 12/04/2011

M. Beartschi, je me passerai de commentaires quant à votre réponse aussi arrogante et je vous le rappelle que vos informations restent eronnées. Quant aux compétences qui selon vous veulent tout dire et rien dire, j'avoue que vous allez un peu trop loin! Vous injuriez de nombreuses personnes sur la place de Genève et ce, dans tous les domaines.

J'avoue que j'adore Raymond Devos et Pierre Dac!

Il nous faudrait plus de temps pour débattre en ce qui concerne la BCG et selon vous le pillage de notre Ville. Certainement que nous pourrions nous entendre sur certains éléments.

Bien à vous,

Écrit par : rose des sables | 12/04/2011

@Victor Dumitrescu : l'asloca aide les locataires de manière concrète et elle est souvent le seul recours contre les pratiques abusives des régies et des propriétaires. J'ai pu en faire l'expérience à plusieurs reprises. Merci infiniment à elle.

Je suppose que vous préférez les grands propriétaires qui gagnent des millions en profitant de la crise du logement...

Écrit par : linario | 13/04/2011

@rose des sables
Vous avez écrit: "Quant aux compétences qui selon vous veulent tout dire et rien dire, j'avoue que vous allez un peu trop loin!" Je remarque que dans votre note vous faites la démonstration de ce que j'écris. En effet, vous prétendez que mes informations restent "eronnées" (sic). Un simple dictionnaire vous indiquera que c'est erroné. Vérifiez: Hiler s'écrit avec un seul L. Sur ces premiers indices, je formule les plus grands doutes quant à votre capacité à évaluer la compétence.
Quant aux injures, ce n'est pas mon style, et j'ai l'impression d'être moins sournois que certains de vos propos.

@linario
L'Asloca qui fait un bon travail est parfois utilisée par des politiciens qui, eux, trahissent les locataires en les utilisant pour leurs propres intérêts. On ne la voit pas, par exemple, attaquer la personnalité politique qui gère la Gérance immobilière et est proche de cette association. Reconnaissons le positif mais aussi le négatif. Certains locataires risquent de tomber de haut.

Écrit par : François Baertschi | 13/04/2011

Je n'ai jamais constaté que l'Asloca trahisse les locataires d'une quelconque manière. Je pense que l'Asloca a été constituée en réponse aux abus des propriétaires et des régies et il me semble que l'Asloca et les élus qui en sont issus oeuvrent toujours pour les locataires, contre les propriétaires.

Quant à la gérance immobilière, je ne sais pas de quoi vous parlez ni pourquoi son responsable devrait être attaqué par l'Asloca. Ce que je sais, c'est que la gérance immobilière ne peut pas faire de miracles pour les gens qui ne trouvent pas de logement.

Par contre, je n'ai toujours pas compris quel intérêt aurait la gauche (en l'occurence David Hiler que je ne considère pas comme "de gauche" depuis qu'il a soutenu le bouclier fiscal, la venue de hedge funds et a dissimulé 1 milliard le temps que l'initiative pour les TPG gratuits soit refusée.

Écrit par : linario | 13/04/2011

Désolé, mon précédent message est parti un peu vite... Je reprend :
Par contre, je n'ai toujours pas compris quel intérêt aurait la gauche (en l'occurence David Hiler que je ne considère pas comme "de gauche" depuis qu'il a soutenu le bouclier fiscal, la venue de hedge funds et a dissimulé 1 milliard le temps que l'initiative pour les TPG gratuits soit refusée) de faire ce que vous dénoncez dans votre article...

Écrit par : linario | 13/04/2011

L'Asloca est un repaire d'avocats ratés gauchos comme dirait ma soeur Justine Titgoutt.
Cordiales salutations M. Baertschi

Écrit par : octave vairgebel | 13/04/2011

Il fut un temps où l'Asloca défendait les locataires. Aujourd'hui, la majorité d'entre-eux sont des élus de gauche dont nous en avons marre, leurs discours sont dépassés. Ils ne pensent qu'à garder leurs acquis, ne roulent que pour eux. Genève prend du retard en ce qui concerne l'évolution de notre société qui change à vitesse grand V. Cette corruption doit cesser et devons faire en sorte qu'ils quittent le pouvoir en Ville de Genève, plus de 20 ans, je pense que cela suffit. Les citoyens demandent du changement, que des décisions soient prises, innovons, soyons créatifs, notre ville se portera d'autant mieux. Imaginez le retard que nous devons rattraper!

Écrit par : rose des sables | 15/04/2011

Il fut un temps où l'Asloca défendait les locataires. Aujourd'hui, la majorité d'entre-eux sont des élus de gauche dont nous en avons marre, leurs discours sont dépassés. Ils ne pensent qu'à garder leurs acquis, ne roulent que pour eux. Genève prend du retard en ce qui concerne l'évolution de notre société qui change à vitesse grand V. Cette corruption doit cesser et devons faire en sorte qu'ils quittent le pouvoir en Ville de Genève, plus de 20 ans, je pense que cela suffit. Les citoyens demandent du changement, que des décisions soient prises, innovons, soyons créatifs, notre ville se portera d'autant mieux. Imaginez le retard que nous devons rattraper!

Écrit par : rose des sables | 15/04/2011

Les commentaires sont fermés.